Site officiel du LAMFA, UMR CNRS 7352 logée par l’Université de Picardie Jules Verne


CNRS

Search




Home > Séminaires, colloques

Séminaire Dynamique et Probabilités

by Clémence Labrousse, Frédéric Paccaut, Gabriel Vigny, Martin Leguil - published on , updated on

Le mardi de 14h00 à 15h00, salle BC101.

Organisateurs: Martin Leguil et Clémence Labrousse

Année 2022-2023


Mardi 13 Septembre 2022
Christopher Cabezas (LAMFA)
Soutenance de thèse de Christopher


Mardi 20 Septembre 2022
Felix Lequen (Université de Cergy-Pontoise)
Pavages mesurables dans un espace homogène et applications
Résumé : Dans cet exposé, après avoir brièvement introduit théorème d’ergodicité de Howe-Moore et donné quelques exemples, je décrirai un résultat sur les pavages mesurables, invariants par un réseau dans un espace homogène de groupe de Lie simple. Si le temps le permet, je décrirai une application, qui est la motivation originale, à un problème de géométrie complexe, sur l’existence de certaines hypersurfaces dans "presque toute" surface K3.


Mardi 27 Septembre 2022
María Isabel Cortez (Pontificia Universidad Católica de Chile)
Subshifts de Toeplitz et ses mesures invariantes
Résumé : Les subshifts de Toeplitz sont une famille de subshifts dans $\Sigma^G$, ou $\Sigma$ est un alphabet fini et G est un groupe résiduellement fini dénombrable. Dans cet exposé, nous donnons quelques résultats concernant l’espace des mesures de probabilité invariantes des subshifts de Toeplitz, un particulier, on parlera du lien entre ces résultat et le problème de l’équivalence orbital topologique entre systèmes dynamiques sur le Cantor.


Mardi 4 Octobre 2022
Philippe Thieullen (Université de Bordeaux)
Convergence à température zéro de mesures de Gibbs pour des potentiels localement finis dans des réseaux 2-dimensionnel
Résumé : On considère l’espace des configurations sur un réseau 2-dimensionnel et sur un alphabet fini. Une mesure de Gibbs est une mesure spatialement invariante sur l’espace des configurations qui est associée à un potentiel et une température. Un potentiel localement fini est une fonction ne dépendant que d’un nombre fini d’indices. On s’intéresse au problème de convergnce de ces mesures de Gibbs lorsque la température tend vers zéro. Il se peut que le limite n’existe pas pare ce qu’il existe plusieurs points d’accumulation. EN dimension 1 et pour un potentiel localement fini, la limite existe toujours. On montre que ce n’est plus vrai en dimension 2 toujours pour un potentiel localement fini.

Ce résultat est un travail en commun avec S. Barbieri, R. Bissacot, et Gregorio Dalle Vedove.


Attention : cette semaine, exceptionnellement, il y aura un second séminaire :


Mercredi 5 Octobre 2022
Paulina Cecchi (Univ. de Chile)
À venir
Résumé : à venir.


Mardi 11 Octobre 2022
Andrea Venturelli (Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse)
À venir
Résumé : à venir.


Mardi 18 Octobre 2022
Nicolas Bitar (Université Paris-Saclay)
À venir
Résumé : à venir.


Mardi 25 Octobre 2022
Anna Florio (Université Paris-Dauphine PSL)
À venir
Résumé : à venir.


Mardi 15 Novembre 2022
Lucas Kaufmann (Université d’Orléans)
À venir
Résumé : à venir.


Mardi 29 Novembre 2022
Matthieu Astorg (Université d’Orléans)
À venir
Résumé : à venir.


Mardi 17 Janvier 2023
Marco Mazzucchelli (CNRS / UMPA, ENS Lyon)
À venir
Résumé : à venir.


2021-2022: Cliquez ici
2020-2021: Cliquez ici
2019-2020: Cliquez ici
2018-2019 : Cliquez ici
2017-2018 : Cliquez ici
2016-2017 : Cliquez ici
2015-2016 : Cliquez ici
2014-2015 : Cliquez ici
2013-2014 : Cliquez ici

View online : Séminaire de Dynamique et Probabilités du LAMFA